2 méthodes pour aimanter un tournevis

Si vous avez déjà essayé de visser avec la pointe du tournevis vers le haut, vous savez surement à quel point cette tâche est compliquée lorsque le tournevis n’est pas aimanté.

Au contraire, avec un tournevis aimanté, les vis tiennent sur l’embout sans que l’on ait besoin de les maintenir d’une autre manière.

Vous avez deux options pour aimanter un tournevis. Les détails dans cet article.

Les prérequis

Pour aimanter un tournevis, il est primordial que la partie à aimanter soit bien propre et sèche. Tout résidu de graisse, de colle ou de crasse doit donc être enlevé à l’aide d’un chiffon ou d’essuie-tout.

Et si la pointe du tournevis présente un revêtement isolant (de la peinture), il faudra l’enlever avec un ponçage au papier abrasif.

Ensuite, comme il s’agit d’aimanter l’outil, il faudra disposer d’un aimant. Plus ce dernier sera puissant, mieux ce sera. Des aimants néodymes ou ceux que l’on peut trouver dans les haut-parleurs ou disques durs peuvent très bien faire l’affaire.

Tous ces produits se trouvent très facilement sur internet et ne coûtent pas très cher.

Méthode 1 : Utiliser un aimant

Il existe deux manières de magnétiser un tournevis à l’aide d’un aimant.

La première consiste tout simplement à placer l’aimant sur le tournevis, mais pas trop près de l’embout.

Grâce à cela il est possible d’aimanter l’outil de manière provisoire.

Malheureusement, cette méthode présente plusieurs inconvénients. D’abord, l’aimant alourdit considérablement l’outil.

Ensuite, si vous y allez trop fort avec le tournevis, l’aimant peut tomber ou attirer la vis qui viendra coller sur celui-ci.

C’est pour ces raisons qu’il est préférable d’utiliser la seconde méthode qui consiste à magnétiser la pointe du tournevis et plus précisément, l’embout.

Il faudra frotter l’aimant sur l’outil, en partant du manche vers la pointe et veillant à ne jamais frotter dans des sens contraires. En frottant dans un sens puis dans un autre, vous risquerez d’annuler le magnétisme.

Il suffira de répéter plusieurs fois l’opération jusqu’à ce que l’embout puisse attirer les vis de lui-même.

Méthode 2 : Utiliser une pile

Ici, il s’agit de créer un champ électromagnétique qui va rendre le tournevis aimanté.

Pour ce faire, il faudra :

  • Environ 1 mètre de fil électrique (non dénudé) d’un diamètre compris entre 0,5 et 1,3 mm
  • Une pile avec une intensité comprise entre 6 V et 12 V

La première étape est d’enrouler fermement le fil autour de la partie à aimanter en effectuant un mouvement dans le sens horaire et en faisant le maximum de spires. Si le tournevis est court, il est possible de chevaucher les spires.

Ensuite, après avoir dénudé les deux bouts du fil, il suffira de brancher chacun d’eux sur une borne de la pile.

Dans cette configuration, un champ électromagnétique traverse le tournevis et devrait l’aimanter pour une durée limitée. Si ce n’est pas le cas, il faudra soit enrouler davantage de longueurs de fil, soit augmenter la puissance de la pile.

Cependant, l’opération fait aussi chauffer la pile et très rapidement. Ce qui peut être très dangereux. Il faut donc veiller à ne pas laisser la pile brancher plus d’une minute.

1 J'aime