Comment utiliser un tournevis testeur

Dès qu’il s’agit de toucher à des circuits électriques, notamment sous tension, le tournevis testeur fait partie des outils indispensables. À quoi sert le tournevis testeur ? De quoi est-il composé et comment s’en servir ?

À quoi sert un tournevis testeur ?

Comme n’importe quel tournevis, le tournevis testeur va permettre de dévisser ou visser certains types de vis en fonction de l’embout présent sur l’outil.

Mais généralement, il possède un embout plat qui s’adapte aux vis utilisées sur les dominos.

Pourquoi ce tournevis est dit testeur ? Parce qu’il va justement permettre de vérifier les circuits électriques.

Pour être plus précis, cet outil possède deux fonctions :

  • Permettre d’identifier la phase, c’est-à-dire le fil qui conduit le courant électrique
  • Permettre de vérifier si les appareils sont bien alimentés

Ces opérations peuvent aussi se faire à l’aide d’un multimètre qui permettra en plus de mesurer l’intensité et la tension du courant. Par contre, cet appareil est beaucoup plus complexe à utiliser, car il doit être paramétré et sa lecture n’est pas toujours très facile.

Avec le tournevis testeur, quand le courant électrique arrive bien au niveau de l’élément à tester, une petite lampe à l’intérieur de l’outil s’allume. On sait alors très rapidement s’il y a une panne ou non dans le circuit. Pas besoin de paramétrer ou de lire quoi que ce soit.

La composition d’un tournevis testeur

Pour comprendre comment fonctionne l’outil et comment s’en servir, il est nécessaire de voir de quoi il est composé.

D’abord, d’un manche en matériau non conducteur (généralement du plastique) et qui est transparent. Ce faisant, il sera possible de voir la petite lampe à l’intérieur, mais surtout, on ne risque pas l’électrocution en tenant l’outil.

Ensuite, il y a la partie de l’outil qui comporte l’embout d’un côté et qui s’enfonce dans le manche de l’autre. Cette partie est en contact avec le dispositif à l’intérieur du tournevis.

Et pour finir, nous avons le cœur de l’outil qui est formé d’une résistance de grande capacité, d’une lampe à néant, d’un ressort et d’une pièce en matériau conducteur.

Pour faire simple, le tournevis testeur fonctionne comme un fil électrique relié en série avec une résistance et une lampe. Lorsqu’un courant traverse l’outil, la lampe s’allume.

Et grâce à la résistance qui peut supporter une tension allant jusqu’à 500 Volts sur certains modèles, la lampe ne risque pas de brûler.

Comment utiliser un tournevis testeur ?

Pour utiliser un tournevis testeur, on commence par placer l’embout contre la tête de la vis dans le domino, contre un fil ou une borne d’un appareil.

Ensuite, il suffit de placer un doigt (généralement le pouce, ce qui est plus simple et plus naturel) sur la pièce conductrice au bout de l’outil.

Le corps va donc faire office de raccord à la terre et fermer le circuit. Ainsi, si le courant arrive bien au niveau de l’élément en contact avec l’embout, la lampe devrait s’allumer.

Si la lampe ne s’allume pas, soit, l’élément en contact avec le tournevis n’est pas relié à la phase, mais au neutre ou à la terre, soit, il y a bien une panne quelque part.

1 J'aime