Fabriquer un support pour téléphone sans colle ni vis

Vous êtes à la recherche d’un projet de bricolage qui ne nécessite ni perçage, ni vissage, ni collage ? Oui c’est possible ! Ce que je vous propose, c’est de fabriquer un support pour téléphone avec une chute de palette.

Les pièces qui constitueront le support s’assembleront comme des pièces de puzzle.

Le matériel nécessaire

D’abord, il vous faudra une planche qui fait au moins la largeur de votre téléphone portable et le double de sa longueur.

Pour ma part, j’ai utilisé une chute de palette qui fait environ 10 cm x 40 cm x 2 cm.

Ensuite, pour travailler le bois, vous aurez besoin :

  • D’outils pour mesurer et tracer (crayon, équerre, mètre)
  • D’une scie égoïne pour les découpes
  • D’un ciseau à bois et d’un maillet
  • De quoi poncer (ponceuse, papiers abrasifs)

Étape 1 : Mesure et traçage

Remarque : Si votre planche nécessite un ponçage, n’hésitez pas à le faire avant de passer à la prise de mesure et au traçage. Toutes les astuces pour poncer correctement le bois vous sont prodiguées dans l’article suivant : les 4 points clés pour bien poncer le bois.

Pour réaliser le support pour téléphone, il faudra deux pièces qui feront plus ou moins la même taille. Par conséquent, on commencera par diviser la planche en deux.

Sur ma planche, le repère est placé à 20 cm.

Il est ensuite prolongé à l’aide d’une équerre pour obtenir le trait de coupe.

Étape 2 : Les découpes

Vous l’aurez deviné, une fois le trait de coupe tracé, il faudra procéder au sciage de la planche. Une scie égoïne permet très bien de faire ce travail.

Pour scier le plus droit possible, n’oubliez pas d’immobiliser la pièce à l’aide de serre-joint et faites les bons gestes. Jeter un œil à mes 5 astuces pour scier droit à la main pour avoir plus de détails concernant le sciage à la main.

Et après avoir scié la planche, poncez légèrement les arrêtes avec du papier abrasif (60, 80 ou 100) pour enlever les éventuels arrachements.

Étape 3 : Création des fentes

Comme mentionné plus haut, la réalisation de ce support pour téléphone ne nécessitera ni vissage ni collage.

En effet, les deux pièces qui composent l’objet vont tout simplement s’imbriquer comme des pièces de puzzle.

Mais pour que cela soit possible, il faut créer une fente sur chacune des pièces. Comment ?

Traçage des traits de coupe

D’abord, on commencera par tracer deux lignes parallèles sur chaque pièce et qui seront placées à environ 4 cm du bord de chacune d’elles.

Ces lignes correspondront à l’épaisseur des planches.

Attention, il faut être le plus précis possible pour éviter qu’il n’y ait du jeu au niveau de l’assemblage.

Ce que je vous conseille de faire, c’est de tracer les deux lignes en plaçant directement le chant de l’une des pièces sur le face de l’autre, en veillant à ce que tout soit bien d’équerre.

Et lorsque les deux lignes seront tracées sur les deux pièces, vous chercherez le centre de chacune d’elles.

Ce qui vous permettra ensuite de tracer la médiatrice et d’obtenir deux parties aux mêmes dimensions.

Comme vous devez sûrement vous en douter, l’une d’elles (la partie hachurée) sera enlevée.

Les découpes

Pour enlever les parties inutiles afin d’obtenir les fentes, on commencera par scier en suivant les deux lignes parallèles.

Attention, il faudra s’arrêter exactement au centre de la planche et faire l’opération sur les deux planches. Grâce aux repères tracés précédemment, vous saurez où vous arrêtez.

Et après avoir procédé au sciage, vous ôterez les parties inutiles à l’aide d’un ciseau à bois et d’un maillet.

Découvrez comment utiliser un ciseau à bois en lisant cet article : 4 astuces pour utiliser correctement les ciseaux à bois.

À la fin de toutes ces opérations, vous devriez obtenir vos deux pièces qui présenteront des fentes parfaitement symétriques

Que faire si les fentes ne sont pas assez larges et que les pièces ne s’imbriquent pas ? Et bien, il suffira d’enlever un peu de matière à l’intérieur des fentes.

Pour cela, vous pouvez utiliser une râpe à bois :

Ou encore une lime qui fonctionne tout aussi bien sur le bois :wink:

Étape 4 : Les améliorations

Une fois toutes les étapes terminées, on obtient un support pour téléphone solide, mais assez basique. Et dans mon cas, l’objet présente même quelques défauts.

Heureusement, avec le bois, il est toujours possible de rectifier et/ou d’améliorer les choses (dans une certaine mesure).

Donc, ce que j’ai décidé de faire, c’est d’enlever les parties du bois qui présentent des défauts en les sciant.

Remarque : Raccourcir la pièce positionnée à l’horizontale permet d’incliner davantage le téléphone portable et de rendre le support beaucoup plus stable.

Et pour améliorer l’aspect visuel de l’objet, j’ai créé des biseaux au niveau de l’une des planches.

Toutes ces idées, vous pouvez vous en inspirer pour fabriquer votre support pour téléphone.

Et si vous le souhaitez, vous pouvez également donner un style différent à votre objet en lui donnant une autre finition (peinture, vernis, lasure, etc.).

1 J'aime