Réaliser un bougeoir avec un cube de palette

Vous êtes à la recherche d’une idée d’objet décoratif en bois à fabriquer ? Je vous propose de réaliser un bougeoir avec un cube de palette.

Rassurez-vous, il s’agit d’un projet très simple, accessible aux bricoleurs amateurs et qui ne vous demandera que très peu de temps.

Pour connaitre toutes les étapes de la réalisation, suivez ce petit guide.

Le matériel nécessaire

Le seul matériau dont vous aurez besoin pour fabriquer cet objet c’est d’un cube de palette.

Pour ma part, j’ai choisi une pièce déjà poncée, mais vous pouvez très bien prendre un cube brut qu’il vous suffira de poncer.

Pour ce qui est de l’outillage, il vous faudra :

  • Une perceuse
  • Un ciseau à bois
  • De quoi mesurer et tracer
  • De quoi poncer

Étape 1 : Trouver le centre du cube

Avant d’aller plus loin, comme dit plus haut, si vous êtes face à un cube brut qui présente des arrachements et des aspérités, il faudra d’abord le poncer (les 4 points clés pour bien poncer le bois).

Si la pièce est suffisamment lisse/uniforme, le ponçage n’est pas nécessaire.

Pour en revenir à la première étape, il s’agit de trouver le centre du cube ou pour être plus précis, le centre de l’une des faces. Deux méthodes permettent d’y arriver.

La première, rappel des cours de géométrie, consiste à mesurer le cube puis à tracer les médiatrices dont l’intersection correspond au centre de la face en question.

La deuxième méthode, qui est plus rapide et qui ne nécessite pas de mesurer, consiste à tracer la ligne qui relie les angles diamétralement opposés.

L’intersection des deux lignes correspond au centre de la face.

Étape 2 : Percer le cube

Pourquoi chercher le centre du cube ? Parce que c’est l’endroit où il faudra percer le trou pour la bougie.

Et pour faire un trou suffisamment large qui soit capable d’accueillir une grande bougie, je vous conseille vivement d’utiliser une scie cloche à fixer sur une perceuse à colonne (qui offre plus de précision).

Attention, la scie cloche ne doit pas être trop grande. L’idéal est de faire en sorte qu’il reste un espace d’au moins 1 cm entre le bord du cube et celui du trou.

Et inutile de préciser qu’il ne s’agira pas de percer le cube de part en part, mais uniquement à la profondeur maximale que permet la scie cloche (environ 4 cm).

Étape 3 : Évider le trou

Après le perçage, on obtient un creusé de forme circulaire. Or, ce qu’il nous faut, c’est un trou. Pour l’obtenir, il faudra donc évider la partie que l’on vient de percer.

Si vous avez lu l’article concernant la réalisation d’une lampe vintage avec un cube de palette (si ce n’est pas le cas, je vous invite à le faire :slight_smile: ), vous devriez avoir une idée du mode opératoire.

Et oui, il s’agira d’abord d’enlever le plus de matière à l’intérieur de la zone, à l’aide d’une mèche forstner.

Évidemment, il faudra veiller à percer à la même profondeur qu’auparavant. Ici, le fait de pouvoir régler cette profondeur sur la perceuse à colonne facilite grandement l’opération.

Ensuite, lorsqu’il ne restera plus qu’un anneau de bois, il suffira de l’enlever à l’aide d’un ciseau à bois.

Dans mon cas, j’ai eu la chance de faire les découpes dans le sens des fibres du bois (comment fonctionne le bois).

L’opération s’est alors faite très rapidement et facilement.

Lorsque que vous choisirez la face du cube à percer, pensez à cette petite astuce par rapport au sens des fibres :wink:

Étape 4 : Casser les arrêtes

À ce stade, le cube est déjà lisse et comporte un trou pour la bougie. Par contre, il reste des traces de crayon et surtout, les arrêtes sont très saillantes. Pour remédier à tout cela, rien ne vaut un bon ponçage.

Celui-ci peut se faire à la main avec du papier abrasif.

Ou encore avec une ponceuse qui permettra d’enlever de la matière en un rien de temps.

Et pour donner plus de style à mon bougeoir en cube de palette, j’ai cassé les arrêtes en insistant sur ces derniers avec la ponceuse.

Ce qui m’a permis d’obtenir ce résultat (dont vous pouvez vous inspirer) :

Attention, si vous décidez de faire de même, il ne faudra pas enlever trop de matière (surtout près du trou). Aussi, n’oubliez pas d’arrondir les nouvelles arrêtes ainsi que les bordures du trou.

Étape 5 : Donner une finition au bougeoir

Pour la finition, vous avez le choix entre laisser l’objet avec cet aspect un peu brut, le recouvrir de lasure, le protéger avec une couche de vernis, le peindre, etc.

Personnellement, j’ai choisi de peindre le bougeoir en cube de palette en utilisant de la peinture en spray.

Et si vous vous demandez pourquoi je n’ai pas appliqué une couche d’apprêt avant de peindre, c’est tout simplement pour faire en sorte que les veines du bois restent visibles.

Découvrez toutes les astuces pour peindre correctement vos réalisations dans cet article : 7 conseils pour peindre ses réalisations comme un pro

Une fois la peinture sèche, on obtient un bougeoir simple, mais original et qu’il sera toujours possible de décorer différemment et de modifier si on le souhaite. Vive la versatilité du bois !

1 J'aime