Comment patiner un meuble pour lui donner un aspect vintage

Vous aimez l’apparence des vieux meubles et vous souhaitez donner cet aspect « usé par le temps » à des meubles plus récents ? Il vous suffit de les patiner ! Que veux dire patiner un meuble et comment faire ? Voyons tout cela plus en détail.

Patiner un meuble : quésaco ?

Patiner un objet (meubles, sacs, luminaires, outils, etc.) c’est lui donner un aspect vieilli. Le terme « patine » désigne alors cet aspect particulier et parfois, la couche superficielle ou le revêtement qui recouvre l’objet et qui lui donne cet aspect marqué par le temps.

Pourquoi faire cela ? Pour donner plus de charme et pour donner un côté vintage à un objet à l’aspect très moderne ou qui respire le neuf.

Si vous souhaitez décorer votre jardin dans un style ancien ou rustique par exemple, des meubles à l’aspect neuf ne conviendront pas alors que des meubles patinés iront parfaitement.

Et vous vous en doutez sûrement, si le vieillissement se fait naturellement, ce procédé prend aussi énormément de temps. Mais grâce à la patine, vous pouvez obtenir cet aspect vieilli en quelques minutes/heures.

Comment patiner un meuble ?

Pour patiner un meuble, généralement, il faudra appliquer de la peinture sur le meuble, puis texturer sa surface. Autrement dit, la rendre moins uniforme.

Parfois, il n’est pas nécessaire de peindre le meuble. C’est notamment le cas quand il s’agit de patiner des meubles en bois dont on souhaite préserver l’aspect brut.

Mais qu’il s’agisse de peinture ou de texturage, avant de procéder à ces opérations, il est impératif de passer par 3 étapes.

Décaper le meuble

Dans l’article « comment décaper un meuble », je vous ai déjà expliqué en quoi consiste le décapage, comment procéder et quels outils utiliser.

Mais pour faire simple et à titre de rappel, décaper un meuble signifie que vous aurez à retirer la couche superficielle qui le recouvre (peinture, cire, vernis, rouille, etc.).

L’objectif est de faire en sorte que le meuble retrouve plus ou moins son aspect originel.

Pourquoi ne pas vieillir directement le meuble ? Il se peut que l’ancien revêtement ne se marie pas avec le nouveau ou encore que ce dernier n’adhère pas à la surface du meuble.

Appliquer une sous-couche

Si vous avez déjà lu l’article concernant les 7 conseils pour peindre ses réalisations comme un pro, vous savez que sur certaines surfaces, la peinture peut avoir du mal à adhérer.

C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’appliquer une sous-couche et plus précisément de l’apprêt sur la surface du meuble.

Et oui, pour vieillir un meuble dans les règles de l’art, il faut d’abord lui donner un coup de jeune.

Faire un essai

Si comme moi vous avez du mal à vous décider sur la finition à donner à un meuble, la meilleure solution pour éviter les déceptions c’est de faire un essai sur une petite surface du meuble.

Il s’agira par exemple d’appliquer une petite couche de peinture puis de faire un essai de texturage à l’intérieur d’un tiroir par ou sur une partie du meuble qui ne sera pas visible.

peinture-interieur-tiroir

Ainsi, si le résultat ne vous plait pas, vous ne serez pas contrait de refaire un décapage.

Les différentes méthodes pour patiner un meuble

Comme mentionné plus haut, pour donner cet aspect vieilli à un meuble, l’idée est de jouer avec la peinture et le texturage. Ce qui peut se faire à travers différentes méthodes.

Les méthodes pour vieillir la peinture

Une fois le meuble décapé puis peint correctement, votre objectif sera de dégrader la peinture pour lui donner un aspect usé. Comment ?

La solution la plus simple, mais qui est très efficace, est de poncer légèrement la surface, à la main avec du papier abrasif.

Avec de la peinture à l’eau, vous utiliserez du papier à grains fins (120 et plus). Et avec de la peinture à l’huile, vous utiliserez plutôt du papier à grains épais (80 et moins) ou même une brosse métallique. Ce qui vous permettra déjà de texturer le meuble.

Une autre solution pour vieillir la peinture consiste à la décaper à l’aide d’un produit diluant ou même de l’alcool. L’application de ces produits se fera à l’aide d’une éponge ou d’un chiffon.

Ici, je vous conseille vivement de porter des gants pour éviter le contact de la peau avec ces produits qui sont très agressifs.

Les méthodes pour texturer un meuble

Le texturage du meuble vous permettra de rendre la surface moins uniforme. Ainsi, le meuble semblera davantage usé par le temps.

texture-bois-arrachement

Pour texturer un meuble, la solution la plus simple (et aussi la plus amusante) est de laisser des traces/marques à sa surface en y donnant des coups à l’aide d’un objet dur. Vous pouvez donc utiliser un marteau, un tournevis, un couteau, une chaine, une brosse métallique ou encore un bâton.

La seconde méthode consiste à enlever de la matière avec un ciseau à bois, une hache, un couteau, une scie ou une ponceuse.

ciseaux-maillet-bois-surface

Pour faire simple, il s’agira d’ébrécher la surface du meuble ou encore de créer des arrachements.

Quelques astuces utiles

Lorsque vous patinez un meuble, afin d’obtenir un effet vieilli naturel, évitez autant que possible la symétrie, les formes rectilignes et l’uniformité. Ces caractéristiques ne sont pas très communes dans la nature.

Ainsi, au moment de vieillir la peinture, faites en sorte que le décapage ne soit pas le même partout. Délaissez certaines zones, insistez sur d’autres, etc.

peinture-patine-meuble

Lors du texturage, vous n’enlèverez pas la même quantité de matière partout et surtout, vous laisserez tels quels certains côtés du meuble.

Un autre conseil qui vous sera très utile : ne vernissez pas le meuble !

Si vous voulez protéger sa surface et sublimer la finition, privilégiez les revêtements incolores ou à la limite, ceux qui donnent un aspect mat.

1 J'aime